Messages

Familles d'accueil recherchées

 
 
 

FAMILLES D'ACCUEIL RECHERCHÉES

Chaque année, en moyenne 50 équipes demandent à être hébergées dans des familles d’accueil afin de vivre leur expérience à Québec jusqu’au bout. C’est en effet la raison première pour laquelle les demandes au comité d’hébergement sont déposées. Les jeunes veulent vivre des moments incroyables lors d’une immersion québécoise. Les parents, de leur côté, peuvent alors profiter du séjour au maximum entre adultes.

D’autres choisiront l’option d’hébergement en famille d’accueil pour des raisons de financement. Prendre l’avion, dormir à l’hôtel pendant environ 10 jours, manger dans les restaurants, c’est la réalité qu’il faut être prêt à accepter en venant au tournoi et avouons-le, devient très dispendieuse pour les parents. Cette option est donc une solution idéale pour les équipes pour qui la plupart des parents n’ont pas les moyens de venir à Québec pour le tournoi. Vous comprendrez donc qu’il s’agit d’un énorme privilège offert gratuitement par le tournoi.


Les familles d’accueil

Le comité d’hébergement a besoin d’un grand nombre de bénévoles chaque année puisqu’il héberge environ 47 équipes comptant en moyenne 17 joueurs. Une équipe hébergée est chapeautée par un capitaine d’équipe avec ses 8 à 10 familles accueillant les hockeyeurs dans leur foyer.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les familles décidant d’héberger n’ont PAS besoin de prendre des vacances pour vivre l’expérience. Elles sont responsables des pee-wee à partir du moment où elles vont les chercher le soir, jusqu’au lendemain lorsqu’elles vont les mener au Centre Vidéotron. Pendant le jour, c’est l’équipe (entraîneurs) qui a la responsabilité des joueurs. 

En venant au Québec, les jeunes hockeyeurs de partout à travers le monde découvrent une nouvelle langue, des nouvelles traditions, de nouveaux mets, etc. Ils sont complètement plongés dans la culture québécoise. C’est une expérience qu’ils n’oublieront jamais. Les familles d’accueil hébergent oui, mais en profitent pour faire découvrir Québec et s’amuser avec les jeunes et leurs parents. Si une sortie de pêche blanche est organisée un soir, il n’est pas rare que tous se jumellent et vivent l’expérience ensemble. Certaines sorties sont organisées par le capitaine d’équipe et les parents, autrement c’est la famille d’accueil qui décide de prendre l’initiative. En effet, la plupart des bénévoles vont au-delà de nos attentes pour que les joueurs se souviennent longtemps de leur passage dans notre belle ville. Parfois c’est la famille d’accueil qui déboursera pour faire vivre ces activités aux pee-wee, d’autres fois les parents laisseront de l’argent de poche aux jeunes afin de couvrir ses frais.

Il est important de savoir que c’est à la discrétion des hôtes de faire des activités avec les pee-wee ou de suivre l’équipe. Nous comprenons que l’horaire des familles peut être déjà très chargé (sport des enfants, cours le soir, rencontres, etc.) et que ces dépenses ne sont pas toujours prévues au budget.

 

Être famille d’accueil, en quoi ça consiste exactement?

1-Héberger 2  joueurs pee-wee

Le rôle des familles d’accueil est d’abord et avant tout d’héberger les pee-wee pour toute la durée de leur séjour au tournoi. Ils doivent être en mesure d’offrir une chambre comprenant un lit pour les deux joueurs (les jeunes peuvent dormir dans le même lit double). Il est important qu’ils puissent avoir leur petit coin d’intimité dans la maison. 
 

2-Offrir le déjeuner et le souper

Le matin, les pee-wee déjeunent à la maison et en fin de journée, ils reviennent avec vous pour souper. Les repas en famille permettent d’apprendre à se connaître. Il s’agit d’un beau moment d’échanges, un des seuls de la journée où tous se retrouvent ensemble. Il n’est pas rare que des soupers d’équipe au restaurant sont organisés. Pour l’occasion, les parents, joueurs, entraîneurs et familles d’accueil, s’ils le désirent, se rassemblent.

Pour dîner, les équipes sont autonomes. Ils iront au restaurant ou à la cafétéria du Patro Roc-Amadour. Nul besoin de fournir de lunch aux joueurs que vous hébergez.


3-Assurer le transport le matin et le soir

Chaque matin, les bénévoles des familles d’accueil doivent aller reconduire leurs pee-wee au Centre Vidéotron selon LEUR horaire de travail. Un point de rendez-vous est donné aux jeunes où ils iront rejoindre leur équipe pour la journée. Le soir, après le travail, ils les récupèrent au même endroit. Si jamais une partie a lieu en soirée, les familles viennent encourager les joueurs, puis repartent avec eux à la fin de la partie. Entre familles d’accueil, les gens s’entraident beaucoup pour l’aspect transport. Le covoiturage est de mise.
 

4-Offrir un accueil chaleureux

Il est attendu que chaque famille offre le meilleur d’eux même, reçoit et s’occupe des petits pee-wee du mieux qu’elle le peut. Il faut se rappeler que les parents remettent dans les  mains d’inconnus la chose la plus précieuse qu’ils ont : leur enfant. Cela peut être stressant pour eux, il est donc du rôle des hôtes de se faire rassurant. Votre accueil fera toute la différence dans l’expérience des jeunes. Cela fera en sorte qu’ils garderont un souvenir positif ou négatif de leur séjour.
 

Bon à savoir…

-Nul besoin de transporter les poches de hockey ni de prévoir un espace pour les faire sécher à la maison. Tous les équipements restent au Centre Vidéotron en tout temps.
-Nul besoin d’être bilingue. Même si vous cherchez vos mots, vous saurez vous faire comprendre. Comme disent souvent les pee-wees : «Your english is perfect, I can’t speak french at all!». La plupart des joueurs, peu importe leur nationalité, ont une petite base en anglais ou français (ils arrivent souvent à le comprendre plus qu’à le parler). Soyez sans crainte, tout le monde arrive toujours à communiquer.
-Votre maison doit bien entendu être propre et approprié pour recevoir des jeunes.
-Les occupants ne peuvent fumer dans la maison.
-Les animaux sont acceptés dans la maison.

 

Les équipes doivent respecter certaines conditions pour être hébergées :

-Tous les joueurs de l’équipe sans exception doivent être hébergés en famille d’accueil.
-Les jeunes doivent dormir tous les soirs à la maison.

-L’équipe doit demeurer à plus de 300 km du Centre Vidéotron (nous n’acceptons pas d’équipes de Québec et des alentours et priorisons les équipes étrangères, le but étant de faire vivre une immersion).

 

Du bénévolat payant…

Être famille d’accueil c’est une expérience inoubliable. C’est créer des liens d’amitié avec des familles venant de partout à travers le monde, c’est vivre un ‘’trip de gang’’ pendant environ 12 jours et tellement plus.

Lorsque vous hébergez des joueurs, vous avez automatiquement droit à :

-Un accès gratuit pour l’ensemble du tournoi
-Des billets pour vos enfants.
-Une vignette de stationnement.
-Une photo souvenir de l’équipe que vous parrainez.
-Une invitation pour la soirée des bénévoles.

 

Plusieurs capitaines d’équipe organisent souvent des soirées de bienvenue et de départ. Cela leur permet de festoyer, mais surtout d’échanger avec des gens qui vivent la même chose qu’eux. De plus, tel que mentionné plus haut, il est très fréquent que tous (famille d’accueil, pee-wee et parents des pee-wee) se retrouvent lors d’une activité afin de profiter de l’hiver. On pense ici à une soirée lors de la Parade du Carnaval de Québec, une visite à l’Hôtel de Glace, les glissades du Village Vacances Valcartier, une partie de hockey sur une patinoire extérieure, etc.

L’un des beaux avantages de cette immersion est le fait que les membres de la famille d’accueil doivent, la plupart du temps, communiquer dans une autre langue. Cela leur permet donc d’apprendre ou d’améliorer leur anglais. Plus la semaine avance, plus les discussions se font naturellement. Les progrès des enfants sont souvent impressionnants.

Les familles d’accueil sont unanimes pour dire que c’est une expérience à vivre une fois dans leur vie. Une expérience qui leur permet de créer de vraies amitiés :

 

Voici quelques faits vécus partagés par certaines de nos familles d’accueil. En espérant qu’ils vous donneront la piqûre !


-Une famille d’accueil a été invitée au mariage de l’un de ses petits pee-wee 20 ans après sa venue au tournoi. Ils étaient même assis à la table d’honneur. Au courant de la soirée, le hockeyeur les a présentés et dit à ses invités : Ce sont mes parents de Québec!

-Plusieurs familles ont été invitées à aller visiter leurs pee-wee aux États-Unis ou en Europe à plusieurs reprises. Elles en ont donc profité pour voyager aux alentours, avec des guides touristiques privés en prime!

-Les familles gardent souvent contact durant toute l’année en s’envoyant des vœux de bonne fête par courriel, des textos, des appels pour prendre des nouvelles, etc.

-Wayne Gretzky et ses frères ont tous été hébergés par la même famille de Québec : Monique et Louis Lortie. Lorsque Wayne vient à Québec, il passe souvent les voir.  Il les a même invités lors du lancement de son vin au Château Frontenac. Encore une preuve que l’hébergement en famille d’accueil marque la vie des joueurs.«

- Certains parents de famille d’accueil disent avoir hébergé des pee-wee lorsqu’ils étaient jeunes. Maintenant qu’ils ont des petits, ils veulent faire vivre l’expérience à leurs propres enfants. C’est pour eux des moments inoubliables, de belles rencontres et un séjour rempli d’émotions pour tous.

 

 

Vous avez des questions ou aimeriez joindre l’équipe? Contactez Odette et Yvon Pelletier :
418-634-0508 |
vondet67@videotron.ca

 

 

Commandes Spéciales

Carte Peewee 2019
pee-live-anglais
Boutique Attica
DVD - EN

Social

Commanditaires

Remparts Quebec
DelMonte
Mega Sat
Tanguay
Castrol
Berio
GTI Medical
Labatt
From. Bergeron
Lactancia
Catelli
Pepsi
Tim Hortons
Cage aux Sports
Doyon Cuisine
Bureau Capitale Nationale
Rogers
Frontenac
Conagra
Traversier
Location Sauvageau
Wendys
Gatorade
Divina Krunch
Ville de Québec
Gadoua
Pogo
Bazooka Joe
OTQ
l'Entrepôt du Hockey
LHJMQ
IGA
Journal de Québec
Capitale Chrysler
CCM
J'aime
Identité Logo
Janes
Compuware
McDonald's
Fleur de Lys
Canadian Tire
Desjardins